Il y a urgence à construire en accords avec notre environnement, la logique du label Batiment Bas Carbone part de ce constat,

Terra Bois oeuvre dans ce sens depuis 2007 !

Constat :

Le secteur du bâtiment en France est le deuxième secteur le plus émissif après les transports (près de 30%).

Pour un bâtiment neuf, ces émissions de carbone se répartissent à part égale entre la construction et l’exploitation des bâtiments.

Le Directeur Energie Environnement du CSTB, schématise de la manière suivante :

«Un m2 de bâtiment, une tonne de carbone, la moitié pour la construction, la moitié pour l’exploitation»

Ce schéma est vrais pour toutes les construction maçonné MAIS n'est absolument pas valable pour une maison ossature bois passive, utilisant à la fois du bois local et des ressources renouvelables pour l'isolation comme nous vous le proposons !

C'est pourquoi les constructions visés en premier lieu par ce label sont toutes les constructions maçonnés, ce n'est pas pour autant que nous nous remettons pas en compte sur nos pratique et que nous ne cherchons pas à améliorer nos pratiques.

Introduction au BBCA :

La méthodologie BBCA couvre l’intégralité du cycle de vie d’un bâtiment en terme d’émissions de CO2, de sa construction à son exploitation jusqu’ à sa fin de vie.

Le but, avoir une vision globale sur ce cycle de vie pour choisir des solutions pertinentes et ne pas s'arrêter à de faux raisonnement :

isoler fortement un bâtiment augmente les émissions de la phase construction. Mais l’isolation thermique est indispensable pour réduire les émissions en phase d’exploitation. Conclusion : seuls des bâtiments très bien isolés peuvent être bas carbone.

Le label veut mettre en lumière le marqueur carbone dans l’analyse environnementale des bâtiments pour répondre à l’urgence du réchauffement climatique.

Pour résumer un bâtiment bas carbone doit :
– Réduire les émissions de CO2 grâce à une construction raisonnée et à une exploitation maîtrisée
– Privilégier d’autres pratiques bas carbone : le stockage carbone, l’économie circulaire (recyclage, transformation, démontabilité)

Méthodologie du label BBCA

Le label BBCA valorise toutes les démarches bas carbone d’un bâtiment :

  • CONSTRUCTION (mixité intelligente des matériaux, sobriété de la conception…)
  • EXPLOITATION (énergie faiblement carbonées, ENR…)
  • STOCKAGE carbone (présence de matériaux bio-sourcés)
  • ECONOMIE CIRCULAIRE (présence de matériaux recyclables ou conception facilitant la transformation ou la démontabilité)

3 niveaux pour le label BBCA

  • Label BBCA Standard : 25 points
  • Label BBCA Performance : 40 points
  • Label BBCA Excellence : 50 points

score-bbca

les-points-bbca

.Le score BBCA est calculé sur la base de 4 indicateurs répartis en deux catégories, suivant le schéma suivant :

Catégorie 1 : Emissions évitées

  • Construction raisonnée
  • Exploitation maîtrisée

Catégorie 2 : Innovation climat

  • Stockage carbone
  • Economie circulaire

Catégorie 1 : Cette catégorie forme le socle du label.
L’indicateur construction raisonnée couvre les émissions de gaz à effet de serre liées à la construction, l’entretien, le renouvellement et la fin de vie du bâti et des systèmes.
L’indicateur exploitation maîtrisée couvre les émissions de gaz à effet de serre liées aux consommations d’énergie tous usages de la réglementation thermique du bâtiment en phase d’exploitation.

Son calcul repose sur le calcul ACV pour la construction et le calcul RT pour l’exploitation.

Catégorie 2 :
L’indicateur stockage carbone couvre les bénéfices liés à la séquestration temporaire du carbone dans le bâtiment pendant la durée de vie de celui-ci. Cet indicateur est évalué à partir de la quantité de matière biosourcée contenue dans la construction.

L’indicateur économie circulaire couvre les bénéfices liés au recyclage des matériaux et produits de construction après la fin de leur utilisation dans le bâtiment. Elle est évaluée au travers de la prise en compte du potentiel de démontabilité, de transformation du bâtiment
et le potentiel de valorisation des matériaux après leur utilisation dans le bâtiment

Les principes de l’analyse en cycle de vie des bâtiments

Le calcul des émissions de gaz à effet de serre est effectué via une analyse en cycle de vie menée au niveau du bâtiment suivant la norme NF EN 15978.

Cette norme prévoit une analyse suivant les étapes ci-contre.

Les données concernant les différents modules sont calculées en utilisant:

  • Les Fiches Déclarations Environnementales et Sanitaires (FDES) et les Profils Environnementaux Produits (PEP) conformes à la réglementation française,
  • La méthode THBCE de calcul de la réglementation thermique.

On notera que les informations sont séparées entre :

  • Les informations sur le cycle de vie du bâtiment
  • Les informations supplémentaires au-delà du cycle de vie du bâtiment.
  • Les informations sur le cycle de vie du bâtiment se retrouvent dans les indicateurs « construction et exploitation raisonnées ».

Les informations supplémentaires au-delà du cycle de vie du bâtiment se retrouvent dans l’indicateur « économie circulaire ».

Les contraintes suivantes font l’objet de modulations :

  • Obligations de places de parking du fait du PLU, pour tous les bâtiments
  • Densité d’occupation du bâtiment, pour les logements collectifs
  • Zone climatique et altitude

Le périmètre du référentiel BBCA

Le périmètre du projet immobilier évalué pour le label BBCA comprend :

  • La déconstruction des constructions existantes s’il y a lieu
  • Le terrassement
  • La construction du bâtiment y compris l’infrastructure
  • L’aménagement de la parcelle y compris les aménagements paysagers, VRD, etc.
  • Mobilier incorporé dans le bâtiment dit indémontable (ex : portes de séparation entre pièces, robinetterie et sanitaire, aménagement de placard ou de cuisine fournis par le maître d’ouvrage)

Tous les lots de construction sont concernés.
Certains sont traités de façon détaillée, d’autres sont, pour cette première version du référentiel, traités de manière forfaitaire.

Dans la première version du Référentiel BBCA (février 2016), seules les constructions neuves des bâtiments suivants peuvent prétendre au label BBCA :

  • Bâtiment tertiaire de bureaux de type code du travail
  • Bâtiment résidentiel collectif

Les prérequis au label BBCA

Pour un bâtiment résidentiel
Pour pouvoir prétendre au label BBCA, un bâtiment résidentiel devra satisfaire aux exigences règlementaires qui lui sont applicables, justifiées par la production des rapports de contrôle technique sans avis suspensifs ou défavorables sur les sujets suivants :

  • L : Solidité des ouvrages constitutifs ou indissociables au bâtiment.
  • SH : Sécurité incendie des personnes dans les bâtiments d’habitation.
  • SEI dans le cas d’IGH : Sécurité incendie des personnes dans les établissements recevant du public et les immeubles de grande hauteur.
  • PS si le bâtiment est en zone sismique faible à forte : Sécurité des personnes dans les constructions en cas de séisme.

Il sera également exigé la production des attestations du respect des règlementations thermique et acoustique en vigueur.

Téléchargement du référentiel ici

Conclusion :

Le label part d'une bonne intention, promouvoir la construction durable et devrait mettre en avant tous les concepteurs soucieux de leur environnement.

Contrairement à d'autre référentiel le label à le mérite de prendre en compte "la quantité de matière biosourcée contenue dans la construction" et sa séquestration (temporaire) de carbone (= le stockage carbone) ainsi que "le recyclage des matériaux et produits de construction après la fin de leur utilisation dans le bâtiment", ( = potentiel de démontabilité et valorisation des matériaux après leur utilisation dans le bâtiment).

Qu'elle construction réponds parfaitement à ces critères ? les constructions en B... et non pas en béton en Bois !

Un bémol tout de même l'exploitation chauffage est calculé à partir du calcul réglementaire RT ... calcul obscure et approximatif ...

En faisant le choix d'une maison ossature bois utilisant du bois local, des matériaux bio-sourcé et d'un niveau de performance passive, ce que vous propose Terra Bois, vous êtes un acteur actif de la préservation de l'environnement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *